Une chirurgie sans ouvrir

Fini les interventions chirurgicales de longue durée et la récupération trop lente, il est désormais possible de bénéficier une chirurgie rapide et qui ne nécessite pas une longue convalescence. Accessible à toutes les opérations, cette nouvelle technique de « chirurgie sans ouvrir » concerne généralement les opérations du cœur et du crâne. Elle a été rendue possible grâce à l’évolution technologique qui permet d’associer la robotique, la télémanipulation et la médecine. Mais comment se passe alors une chirurgie sans ouvrir ? Retrouvez ici toutes les réponses à vos interrogations.

Une chirurgie par voie percutanée

Lorsqu’il s’agit d’une maladie de cœur, d’une maladie coronaire, de trouble de rythme et tous ceux qui sont pathologiques, cette nouvelle intervention est la plus utilisée. Il suffit juste d’une petite incision au niveau de l’altère fémorale et on passe un sonde dans les vaisseaux. Une image précise de la poitrine s’affiche alors sur des écrans durant l’intervention. Cela va permettre au chirurgien de faciliter l’opération. L’intervention est moins douloureuse et courte. Le patient peut même rentrer chez lui 3 à 4 jours après l’opération. En plus, cette nouvelle chirurgie est plus efficace que la chirurgie traditionnelle. L’opération demeure identique pour les autres maladies pathologiques.
Notant que cette mode de chirurgie par voie cutanée représente l’avantage d’opérer les patients les plus fragiles comme les personnes âgées et les malades atteints d’affections très grave.

Une chirurgie par voie endoscopique

Cette opération dite chirurgie mini-invasive persiste à réparer et remplacer la valve mitrale ou la valve aortique ou autres malformations à l’aide d’un endoscope. L’endoscope est un tube muni de fibre optique et d’un système d’éclairage qui sera introduit dans l’organisme par une toute petite incision. De même que la chirurgie par voie percutanée, le chirurgien laisse passer les instruments chirurgicaux nécessaires dans les vaisseaux. Cette intervention est appliquée en cœur battant. Puis une vidéo est affichée sur l’écran, ce qui va aider le chirurgien à commencer le travail. La chirurgie mini-invasive par voie endoscopique est aussi moins douloureuse. Mais bien que cette intervention soit efficace, peu de centre hospitalier la propose et elle coûte généralement cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 - Sapeurpompier.net - Tous droits réservés