Mieux comprendre l’érysipèle ou plaque route sur les jambes

Il s’agit d’une maladie cutanée qui se présente sous forme de plaque rouge. Ce sont surtout les jambes qui ont en sont recouvertes quand la maladie se prolifère. Cependant, il faut comprendre que toutes les plaques rouges n’évoquent pas automatiquement un érysipèle. Il faut apprendre à distinguer les signes d’allergie avec la pathologie.

l’érysipèle : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une infection cutanée provoquée par une bactérie de la famille des streptocoques et des staphylocoques. Cette pathologie n’a rien à voir avec des problèmes d’allergie. Vous pouvez contracter la maladie en entrant en contact avec la bactérie soir par une plaie, une lésion ou une coupure. Presque toutes les parties du corps peuvent être contaminées, mais sont les jambes qui sont les plus sensibles. Les plaques rouges peuvent également apparaître sur le visage dans certains cas. L’infection touche surtout les personnes de plus de 40 ans. Ceux qui consomment trop d’alcool ou du tabac ou encore diabétiques font également partie des personnes les plus à risque.

Les symptômes de l’érysipèle

L’érysipèle est souvent accompagné par une importante fièvre, mais également des frissons. Les lésions cutanées se présentent souvent sous forme de plaque rouge un peu gonflée, et dont la température est beaucoup plus élevée que celle des autres zones du corps. Les plaques peuvent être douloureuses et vous pouvez également souffrir d’un gonflement des ganglions lymphatiques qui évoque souvent que l’organisme est en contact avec une infection. L’œdème peut progresser vers d’autres zones, et les lésions peuvent évoluer en des petites bulles rouges. Des traces rouges peuvent également apparaître depuis la lésion vers les ganglions lymphangite. Ce qui implique que votre organisme est entré en contact avec une bactérie. Pour un meilleur traitement, il faut trouver son point d’impact et traiter tout de suite pour réduire la prolifération de l’infection.

Plaques rouges sur les jambes : les complications

Si vous ne suivez pas de traitement face à l’infection alors les lésions peuvent se propager en profondeur. Celles-ci peuvent infecter les reins et les articulations. Vous pourrez alors développer à une septicémie. L’érysipèle peut avec également plus d’impact sur certaines maladies, comme le diabète ou encore l’insuffisance cardiaque. Les personnes à risques peuvent avoir également développé une embolie. C’est la raison pour laquelle, il est important de procéder aux traitements des lésions dès que celles-ci apparaissent. Vous devez prendre une cure d’antibiotique et traiter le point d’entrée de la bactérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2018 - Sapeurpompier.net - Tous droits réservés