Sapeur Pompier Volontaire (SPV)


sapeur pompier volontaireAgés de 16 à 55 ans, les sapeurs pompiers volontaires ou SPV sont des citoyens qui investissent leur temps libre au service de la population. Devenir SPV c’est avoir un emploi, c’est faire des études au quotidien, et d’assurer ces missions et son statut de pompiers en parallèle.

Être SPV, c’est être opérationnel en se rendant disponible pour assurer des gardes / astreintes. Les pompiers volontaires :

  • Sont aujourd’hui au nombre de 200 000 en France : il représente près de 80% des sapeurs pompiers français
  • Sont formés au métier de sapeur pompier (comme les pompiers professionnels, malgré une période de formation moins longue)
  • Permettent à la population française d’être couverte par les secours, quelque soit le lieu
  • Complètent les effectifs / sont intégrés dans les casernes mixtes (anciennement professionnelle)
  • Sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur

 

Les conditions pour devenir sapeur pompier volontaire

Pour entrer chez les sapeurs pompiers volontaires, renseignez vous près du SDIS de votre département afin de trouver une caserne qui recrute des sapeurs pompiers volontiers. Suite à cela, il y a différentes conditions pour devenir SPV :

  • Etre âgé de 16 à 55 ans (21 ans au moins pour les officiers)
  • Avoir fait son service national ou la journée d’appel
  • Remplir les conditions d’aptitude physique et médicale
  • Résider régulièrement en France
  • Jouir de ses droits civiques
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation inscrite à son casier judiciaire

Si les conditions sont remplies, et si l’accord est favorable lors du recrutement, les sapeurs pompiers volontaires bénéficient d’une formation initiale. Cette formation est adaptée aux missions exercées dans le cadre des missions des pompiers (en fonction de la localité), puis d’une formation continue en caserne.

Enfin, les pompiers volontaires touchent des vacations en fonction de leurs gardes / astreintes. Cette rémunération des pompiers volontaire n’est pas assujettie à un impôt et n’est pas « soumise aux prélèvements prévus par la législation sociale, est incessible et insaisissable et cumulable avec tout revenu ou prestation sociale ».

Arrêté du 24 décembre 2009 fixant le taux de la vacation horaire de base des sapeurs-pompiers volontaires :

  • officiers : 11,20 €
  • sous-officiers : 9,03 €
  • caporaux : 8 €
  • sapeurs : 7,45 €